Salsa - latino  /  Rock   Avec  Marie - annick

Musica cubana ! . . . Salsa caliente ! . . . Ritmo latino !

Cours  et  Soirées  Salsa - Latino - Rock  à   Sète

LA  SALSA  CUBAINE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA DANSE

 

La SALSA est une danse improvisée sur des pas de base établis. Elle se danse généralement à deux, l'homme dirigeant sa partenaire, ce qui est parfois interprété à tort comme une forme de machisme.

Mais on peut la pratiquer également seul ou en groupe : en ligne ( comparsa, salsa suelta ) ou à plusieurs couples ( Rueda de casino ).

 

LA BASE, LE TEMPO : MARCHER EN RYTHME !

 

Le principe du pas est d'alterner les pieds : gauche et droit.

Pour la cavalière les pieds sont inversés : droit et gauche.

" Si vous savez marcher, vous savez danser la SALSA ! ".

Celle-ci permet de développer le sens du rythme,

la  difficulté étant de bouger sur celui-ci :

gauche-droit-gauche, pause, et droit-gauche-droit, pause.

 

La SALSA se danse en 8 temps avec 6 temps dansés et 2 temps de pause appelés

temps morts. Les pas se comptent ainsi : " 1,2,3,( ),5,6,7,( ) " et non pas

" 1,2,3,4,5,6,7,8 ". Les temps 4 et 8, temps morts, ne sont pas comptés, mais il est primordial de marquer cette pause.

 

Les pas du cavalier et de la cavalière s'effectuent en miroir : Lorsque le cavalier effectue les pas des 4 premiers temps, la cavalière effectue ceux des 4 derniers , qui sont inversés. Quand le cavalier déplace le pied gauche, la cavalière déplace le pied droit.

 

Il est essentiel pour un danseur de Salsa de maîtriser les pas de bases et la rythmique avant de pouvoir exécuter correctement des figures avec sa partenaire.

 

LE STYLE CUBAIN

 

La Salsa cubaine :

Dans les années 1950, dans les casinos

cubains où l'on danse un peu tout

( Son cubain, Mambo, Cha-Cha-Cha mais

aussi Foxtrot et Rock'n'roll ) naît une

nouvelle manière de danser le " Son Cubain ",

dans le temps et non plus en contretemps,

le " Casino ", plus tard appelé Salsa cubaine.

La SALSA CUBAINE d'origine prend donc ses racines dans le " Son Cubain " : très africain, dans le sol ...  Les gestes sont économisés, on peut la danser dans des endroits bondés car les variations sont épurées et il y a peu de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en se tournant autour, en décrivant des cercles successifs. C'est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale, permettant à chacun de s'exprimer, contrairement à la " Salsa Portoricaine " beaucoup plus complexe, plus chorégraphiée et dont la caractéristique est de respecter une ligne de danse.

  

La Rueda de Casino :

La RUEDA DE CASINO, variante de ce style cubain, consiste en une ronde ( rueda ) de couples où un meneur appelé " chanteur " annonce les figures à venir. Tous les danseurs les effectuent en mêmes temps et changent fréquemment de partenaire sans interrompre la danse. S'inspirant de danseurs de la rue qui s'adonnaient déjà au principe de la rueda, les danseurs de "Casino" vont inventer " LA RUEDA DE CASINO " et la danser dans les plus grands clubs de la Havane en dévellopant sans cesse de nouvelles figures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

ACADEMISATION

 

La SALSA, danse majoritairement populaire et apprise dans la rue, s'académise peu à peu depuis 1996. Cette année là vit la naissance à Porto Rico de ce que l'on appelait alors le " Congrès Bacardi de la SALSA " devenu " Congrès Mondial de la SALSA ". Depuis, les congrès de danse SALSA se sont généralisés au monde entier provoquant un dévellopement  et une académisation progressive de cette danse, amenant à la SALSA telle qu'on la connaît aujourd'hui; académisation qui reste tout de même difficile pour le style cubain.

 

LA SALSA COMME ACTIVITE PHYSIQUE ET ARTISTIQUE

 

La SALSA permet d'entretenir son corps en douceur,

tout en exprimant et partageant des émotions.

C'est une danse qui demande, à la fois, souplesse

pour pouvoir enchaîner les pas et les figures avec

style, et maintien pour permettre au danseur de

bien guider et à la danseuse de bien suivre, en

marquant le rythme.

La SALSA fait travailler certaines parties du corps

comme la taille, les cuisses, les abdominaux et le dos.

De plus, son authenticité et le plaisir de la danser se dégagent autant par l'osmose du couple, le reflet de la personnalité, le regard et les expressions du visage, que par le moving du corps. On apprend donc aussi à sourire en dansant !

 

Alors n'hésitez plus et " joignez l'utile à l'agréable " ! ...

En prenant des cours de SALSA !

LES  COURS  DE  SALSA  CUBAINE  A  SETE

DETAILS CONCERNANT LES COURS DE SALSA :

 

Les cours se déroulent en 3 temps. 

1 -  SALSA seul en ligne :

Apprentissage des pas de bases, shines

( pas chorégraphiés pour des effets de style )

 intégrés à l'échauffement en début de cours.

Travail de la rythmique et du moving.

2 -   SALSA en groupe :

Apprentissage d'une nouvelle figure ( déplacement et guide ) et révision de la

précédente. Pratique de la Rueda de Casino pour les roderLa Rueda, spécifique à la Salsa cubaine, permet aussi d'entretenir la mémoire et de développer les réflexes de façon ludique.

3 -   SALSA en couple :

Perfectionnement de la façon de guider pour le danseur et suivre pour la danseuse

( grâce, souplesse, lâcher prise, attente ), de l'adaptation et relation de l'un à l'autre pour personnaliser l'allure du couple en général selon le style de chacun. 

 

Tous les danseurs dansent avec toutes les danseuses. Vous n'êtes donc pas obligé de venir avec un ou une partenaire.

Le changement permet aux couples d'éviter de prendre de mauvaises habitudes dans la danse et facilite la cohésion de groupe. Tout le monde lie plus rapidement connaissance, ce qui contribue à la bonne ambiance du cours.

 

Comme dans toutes les danses, les danseurs ont toujours plus de difficultés que les danseuses dans l'apprentissage de la SALSA. Ils doivent mémoriser les figures, anticiper leur enchainement tout en se concentrant à la fois sur leur danse et celle de la danseuse qu'il dirige. Ils ont donc la possibilité d'accéder, en plus de leur cours, à tout degré inférieur à celui-ci, pour réviser les figures et travailler les détails

( possible selon les années, si cela n'entraine pas un déséquilibre danseur / danseuse dans le cours )


L'objectif essentiel n'est pas la recherche de la performance mais surtout de l'aisance pour arriver " tout simplement " à vivre sa danse ...